4 juillet 2020

La Cour constitutionnelle déploiera 400 délégués
A l’occasion de l’élection présidentielle du 22 février 2020, la Cour constitutionnelle déploiera, comme à son habitude depuis la présidentielle de 2010, ses propres observateurs (délégués) pour observer le déroulement de ce scrutin. Cette année, ils sont au total 400 délégués recrutés, pour observer le scrutin pour le compte de cette institution. Pour leur permettre de mener à bien leur mission, la Cour constitutionnelle, avec le soutien du PNUD, a organisé, le 13 févier 2020 à Lomé, un atelier de formation à l’endroit desdits délégués, simultanément à la même date, avec ceux de la partie septentrionale du pays. Ces délégués ainsi formés seront déployés sur toute l’étendue du territoire aux fins de constater pour la Haute juridiction, le déroulement du scrutin dans tous les centres et bureaux de vote. A Lomé, cette formation a eu lieu à l’Hôtel Concorde sis à Adidoadin. Elle a été placée sous la présidence de M. Aboudou Assouma, le Président de la Cour constitutionnelle. Dans les centres et bureaux de vote qu’ils visiteront, les 400 délégués déployés  seront « l’œil et l’oreille » de cette institution lors des opérations de vote du 22 février. Le travail de surveillance qui leur ait confié est une observation muette. Le délégué doit avoir une attitude plus ou moins passive, se contentant de relever ce qu’il a vu sans donner des instructions. A l’issue de l’observation, les informations qu’ils fourniront à la Cour, constitueront des éléments susceptibles de l’aider dans son rôle de contrôle de la régularité du scrutin.
Visits: 75